Peut-on voyager seule au Japon ?

Publié le : 24 novembre 20213 mins de lecture

Vous avez décidé de visiter le Japon. Dans ce cas, partir seul est généralement une expérience vous tentant, mais est-ce réellement fait pour vous ? Voyager seul à l’étranger peut soulever des inquiétudes et aussi des questions touchant trois thèmes qui sont : la sécurité, la solitude et les difficultés du voyage. Cela réclame concrètement de ne pas dépendre les autres, mais demande la prise de responsabilités.

Voyager seul au Japon : est-ce vraiment difficile ?

Vous serez plus libre, en voyageant seul au Japon : vous faites tout ce que vous. En voyageant en groupe, vous pouvez avoir des pertes de temps à attendre des retardataires ou les heures à débattre de tout ce que vous allez faire. Vous avez aussi soif de voyage et de liberté, partir seul est, dans ce cas, l’idéal. Même pour une personne, voyager au Japon est simple. Les transports sont, en effet, très bien organisés. Les affichages sont, dans les grandes villes, écrits en anglais ou en caractères occidentaux. Dans les restaurants, less menus sont  écrits en japonais, mais accompagnés très souvent de photos afin de vous aider à identifier tout ce que vous mangerez. Il arrive également à voir en devanture les reproductions en plastique de plats qui sont proposés.

La hantise de manger seul

C’est certainement la situation pour laquelle il faut sortir de la zone du confort. Peut-être, vous aurez du mal à entrer dans un restaurant et aussi à vous asseoir seul à une table si vous n’êtes pas donc habitué à voyager seul, alors les autres clients seront, à côté de vous, en groupe et qu’ils passeront la soirée à s’amuser et à discuter. Ce qui paraît déprimant, ne vous donne pas envie d’aller chercher quelques choses et vous pousse à manger dans votre chambre.

Un pays sûr, avec les gens d’une extrême amabilité

Tout le monde le Japon saura que vous êtes touriste. Le Japon a généralement la réputation d’être le pays qui est le plus sûr. Les vols et les agressions sont rares. Les Japonais vivent ainsi dans une société utopique. Vous pouvez vous balader le soir en ville tard sans être inquiété que vous soyez une femme ou un homme. Si vous oubliez dans un endroit quelque chose, il y a donc de fortes chances qu’on vous coure après afin de vous le rendre. Les gens n’hésiteront pas, dans la rue, à venir vers vous spontanément s’ils vous sentent perdu.

Plan du site